Fdesouche

LA VÉRIFICATION – Pierre Lellouche, ancien ministre, a ajouté que «la plus grande partie de cette population vient d’Afrique Noire et du Maghreb».

La déclaration a fait florès : plus de 140.000 vues sur Twitter. «40% des enfants de 0 à 4 ans sont immigrés ou d’origine immigrée au dernier recensement», a déclaré Pierre Lellouche, ancien secrétaire d’État de François Fillon, sur CNEWS citant un rapport de l’INSEE datant de juillet 2020. «Il y a une modification en profondeur de la population de ce pays et de la population scolaire avec un poids, évidemment, déterminant de l’Islam, puisque la plus grande partie de cette population vient d’Afrique Noire et du Maghreb», a-t-il ajouté. D’où ce chiffre de 40%, qui peut paraître extrêmement élevé, vient-il ?

Le ministre se réfère à une étude publiée le 5 juillet dernier par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), chargé de la production de l’analyse et de la publication des statistiques officielles. Contacté par Le Figaro, l’institut reconnaît que «près de 40% des enfants de 0 à 4 ans ont un lien à l’immigration sur 3 générations». En effet, selon l’étude, 39,4% des enfants de 0 à 4 ans ont un lien avec l’immigration sur trois générations. Dans le détail : 0,8% sont immigrés, c’est-à-dire né étranger à l’étranger ; 13,3% ont deux parents immigrés (de deuxième génération donc); 11,3% ont un parent immigré (de deuxième génération) ; 1,8% ont quatre grands-parents immigrés (troisième génération) ; enfin, 12,2% ont au moins un grand-parent immigré (troisième génération).

Quant à l’origine des immigrés ou descendants d’immigrés dans cette population infantile, elle est effectivement majoritairement africaine.

[…]

Le Figaro


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux