Fdesouche

Crack à Paris : Jean-Baptiste, 92 ans, roué de coups et dépouillé par une toxicomane migrante « transgenre de 24 ans, de sexe masculin » (Màj : Son espérance de vie est de six mois selon les médecins)

03/10/2022


02/10/2022

Jérôme Watel raconte l’agression ultraviolente dont a été victime son père, Jean-Baptiste, 92 ans, le 9 septembre porte de la Villette (XIXe). Le vieil homme a été suivi jusqu’à chez eux, avant d’être frappé à plusieurs reprises et dépouillé par une consommatrice de crack.

[…]

Lorsqu’il franchit la première grille d’accès à la résidence de son fils, Jean-Baptiste ne prête pas attention à cette toxicomane au crack qui se tient à côté des ascenseurs. Une fois devant le second sas d’accès aux villas, le nonagénaire ne remarque pas non plus que cette femme transgenre s’engouffre derrière lui et le suit discrètement, à une vingtaine de mètres de distance. Arrivé devant son immeuble, Jean-Baptiste pénètre dans le patio, puis s’engage dans le hall de son immeuble. La toxicomane aussi.

[…]

La mise en cause précise s’être ensuite débarrassée du portefeuille, qui ne sera jamais retrouvé. Elle reconnaît en outre être la propriétaire de deux vêtements qui ont été retrouvés sur la scène de l’agression. Le 19 septembre, ce transgenre de 24 ans, de sexe masculin, est présenté à un juge d’instruction, et mis en examen le jour même « des chefs d’usage de stupéfiants et vol avec violences avec ITT de plus de huit jours », nous indique le parquet de Paris. Elle est placée dans la foulée en détention provisoire.

[…]

Le Parisien


23/09/2022

L’agresseur a été interpellé et placé en détention provisoire. Le nonagénaire a été hospitalisé.

Une sordide affaire qui n’avait pas encore été révélée. Un homme de 92 ans a été violemment agressé par un toxicomane il y a quelques semaines, dans le 19e arrondissement de Paris, aux abords du camp de «crackeux» du square Forceval, a appris Le Figaro de source bien informée ce vendredi 23 septembre. Projeté au sol et roué de coups, nous indique-t-on, il a été hospitalisé et serait aujourd’hui «entre la vie et la mort».

Les faits remontent au 9 septembre dernier. Après avoir rendu visite à son fils, domicilié dans le quartier du square Forceval, un nonagénaire est suivi par un individu encapuchonné. Alors que l’homme de 92 ans s’apprête à rentrer chez lui, l’individu suspect force le passage de son hall d’immeuble, empoigne le vieil homme et le projette violemment au sol. Il le frappe sur l’ensemble du corps, et s’empare de son argent et de ses papiers.

Mais l’agresseur ne s’était pas rendu compte des caméras de vidéosurveillance devant l’immeuble. Lorsque le fils de la victime dépose plainte au nom de son père le 12 septembre, les enquêteurs du service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) du 19e arrondissement s’emparent du dossier, analysent les vidéos enregistrées, et en tirent une description de l’individu, reconnaissable par sa démarche «féminine» – qui a d’ailleurs trompé le nonagénaire, persuadé que son agresseur était une femme.

[…]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux