Fdesouche

30/09/2022

Plusieurs malfaiteurs suspectés d’avoir ouvert le feu lors du braquage d’une bijouterie d’une grande surface d’Andrézieux-Bouthéon (Loire) en juin dernier ont été interpellés jeudi dans la Loire et placés en garde à vue, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Des vidéos avaient été diffusées sur les réseaux sociaux. Les braqueurs présumés avaient provisoirement trouvé refuge en Algérie après cette attaque à main armée.ise.

Le procureur adjoint de la République de Saint-Étienne, André Merle, a confirmé l’information, mais n’a pas souhaité préciser le nombre de suspects interpellés. Au moins quatre personnes avaient participé à ce vol à main armée.

Plus d’une soixantaine de gendarmes, dont plusieurs unités du GIGN, ont été mobilisés jeudi matin pour interpeller à leurs domiciles de Saint-Étienne et Saint-Chamond (Loire) les suspects qui ont tous des casiers judiciaires, a indiqué une source proche de l’enquête. Leur garde à vue, qui a été prolongée vendredi matin, peut durer jusqu’à quatre jours dans le cadre de cette enquête pour « vol en bande organisée avec arme et tentatives de meurtre ».

Le Parisien

18/06/2022

Un braquage a eu lieu en début de matinée. Quatre hommes cagoulés et armés se sont introduits dans le magasin pour se diriger vers le manège à bijoux. Ils sont été de commettre leur vol par des employés, et ont fait usage de leurs armes. Deux personnes ont été légèrement blessées, et quatre clients ont été transportés à l’hôpital en état de choc. Une enquête a été ouverte, et le véhicule des braqueurs a été retrouvé incendié dans le quartier du Soleil, à Saint-Etienne.

www.activradio.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux