Fdesouche
Oui, plus les hommes sont amateurs de viande rouge, plus ils sont... sexistes

Ce sont des résultats qui vont rallumer les braises d’un barbecue qui commençait à s’éteindre. Suite à la polémique suscitée, fin août, par les propos de la députée écologiste, Sandrine Rousseau, associant barbecue et « symbole de virilité », l’Ifop a voulu en savoir plus sur le profil du « viandard ». Que pense-t-il des droits des femmes ? Que vote-t-il ? Se soucie-t-il des conséquences de sa consommation sur l’environnement ? Dans l’étude réalisée pour l’Observatoire « Darwin Nutrition » et que nous révélons ce mercredi, l’Ifop décrypte ainsi les rapports au genre (et à la politique) des amateurs de viande… Et c’est un choc.

www.leparisien.fr


Le détail des résultats :

Rapport_Ifop_Darwin_2022.09.19-1


Fdesouche sur les réseaux sociaux