Fdesouche

Les travaux de renforcement de la frontière de Ceuta (Sebta) avec le Maroc ont démarré. Des grillages anti-escalade sont en cours d’installation au niveau de la clôture extérieure afin d’améliorer la surveillance sur les plus de 8 kilomètres de frontière qui séparent la ville et le Maroc.

Ces grillages anti-escalade avaient été déjà installés sur la clôture de Melilla en 2014. Ils visent à empêcher les migrants de grimper la clôture pour entrer en Espagne. Après leur installation à Sebta, il sera procédé à leurs scellés avec des cadenas et à la démolition des trois guérites intermédiaires. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du plan de relance du ministère de l’Intérieur, fait savoir El Faro de Ceuta.

Ces éléments viennent remplacer les accordéons que l’Espagne avait placés au moment où le Maroc installait déjà ces grillages sur tout son territoire pour empêcher l’entrée des migrants subsahariens. Le grillage anti-escalade est une structure métallique avec de petits trous, ce qui ne permet pas de le grimper, l’objectif étant d’éviter les assauts de migrants qui à défaut de leurs doigts, utilisent des petits crochets pour escalader la clôture.

Le gouvernement espagnol a ordonné dans un conseil des ministres en juillet, la mise en œuvre du plan de renforcement et de modernisation du périmètre frontalier à Sebta et Melilla. Le coût des travaux est estimé à plus de 4 millions d’euros. Les études techniques ont été réalisées sur la base « des besoins soulevés par les agents qui protègent le périmètre frontalier » et la passation des marchés se fera de manière accélérée et urgente, a assuré l’administration centrale.

bladi


Fdesouche sur les réseaux sociaux