Fdesouche

02/09/2022

William Pelletier a été frappé par un jeune homme alors qu’il sortait de la mairie de Châteauneuf-sur-Cher. L’agresseur est passé en comparution immédiate ce vendredi 2 septembre, et a été condamné à 4 mois de sursis et 105 heures de travail d’intérêt général.

Trois points de suture, et une belle frayeur. Ce mercredi 31 août, le maire de Châteauneuf-sur-Cher, une petite ville de l’Indre, a été frappé au visage dans sa voiture, a appris Le Berry Républicain. Passé en comparution immédiate ce vendredi 2 septembre, un jeune homme de 19 ans a été condamné à 4 mois de prison avec sursis, et à 105 heures de travail d’intérêt général. 

(…) Le maire se souvient de la réaction du jeune homme. “Il me dit : “Eh vous m’avez frappé, je vais te tuer, je vais te faire la peau.” C’était le 21 juin.” En garde à vue, le suspect se serait senti coupable et honteux. “Il a pleuré, pleuré, pleuré, tout simplement parce que ce n’est pas un délinquent“, a réagi son avocat, pénaliste au barreau de Bourges, Cyril Garcia.

(…) France 3


01/09/2022

Le maire de Châteauneuf-sur-Cher, William Pelletier, a été agressé et blessé, ce mercredi 31 août. Un suspect de 19 ans, résidant dans la commune, se trouve actuellement en garde à vue.

“Je n’ai pas dormi de la nuit”. Au lendemain de l’agression qu’il a subie, le maire de Châteauneuf-sur-Cher, William Pelletier confie, ce jeudi 1er septembre, être encore choqué de l’agression dont il a été victime, mercredi, vers 17 h 30. Alors qu’il se trouvait assis dans son véhicule stationné sur le parking de la mairie dont il venait de sortir, il a vu surgir un homme. “J’avais baissé la vitre de la voiture, il faisait chaud, raconte le maire. Il (l’agresseur NDLR) est arrivé et m’a dit : “Tu me reconnais ?” Puis il m’a tabassé alors que j’étais toujours assis dans ma voiture. Mes lunettes ont valsé. Je saignais de partout.” Le maire est ensuite sorti de son véhicule pour retourner à la mairie et demander à une secrétaire d’appeler les gendarmes.

“J’étais loin d’imaginer qu’un jour je me ferais tabasser”

Blessé au visage, l’édile a plusieurs points de suture et s’interroge sur la “gratuité” de cette agression. Un suspect de 19 ans, résidant à Châteauneuf-sur-Cher, a été interpellé le soir même des faits et placé en garde à vue pour “violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné une incapacité totale de travail de moins de 8 jours”, qualifie le parquet de Bourges. Toujours en garde à vue, le suspect reconnaîtrait les faits qui lui sont reprochés, ajoute le parquet de Bourges, et donnerait “des explications en lien avec une affaire antérieure” de quelques mois lors de laquelle le maire est intervenu. ” Ce jour-là, j’avais été appelé parce que des jeunes (dont faisait partie l’agresseur présumé, NDLR) mettaient le bazard dans la commune. Je leur ai dit de partir et de ramasser leurs poubelles et ordures”, raconte le maire. Le jeune homme avait porté plainte, contre le maire, après cette intervention. Il assurait avoir été frappé par l’élu, ce que ce dernier dément.

(…) Le Berry

(Merci à BB)


Fdesouche sur les réseaux sociaux