Fdesouche

À Lyon, Paris et Marseille, 39%, 48% et 55% des actes de délinquance sont le fait d’étrangers (MàJ : 48% pour Montpellier, dont deux tiers sont originaires du Maroc et d’Algérie)

25/08/2022

Le préfet de l’Hérault estime “historique” l’arrivée de 160 agents de force mobile pour le mois de septembre sur les territoires de Montpellier et Béziers. Deux unités de “Golgoths” pour lutter en priorité contre le trafic de stupéfiants et sécuriser les rues des deux villes.

[…]

Et concernant la lutte contre le trafic de stupéfiants ?

Et dans ce cadre, nous avons un problème dans le département de l’Hérault avec la délinquance étrangère. Au mois de juillet, sur la CSP de Montpellier, 48 % des gardés à vue étaient de nationalité étrangère. Deux tiers sont originaires du Maroc et d’Algérie avec une majorité de personnes en situation régulière. Et 12 % de mineurs non accompagnés mais c’était 22 % au mois de mai. Sur Béziers le phénomène est similaire mais un peu moins marqué. Malgré ces chiffres importants, j’insiste sur le fait qu’on ne peut assimiler, comme l’a dit le ministre, immigration avec délinquance.

[…]

Midi-Libre

Les étrangers de nationalités maghrébines représentent moins de 3.3% de la population résidente en France :

INSEE
INSEE

22/08/2022


« La France a le droit de se protéger ». Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin , a passé l’été sur tous les fronts entre la lutte contre les incendies, la problématique des rodéos urbains sauvages ou encore la polémique sur l’imam Iquioussen. Pour le JDD, il ne mâche pas ses mots. « Les Français attendent du ministre de l’Intérieur qu’il dise les choses telles qu’elles sont », assure-t-il. Il se déclare défavorable au droit de vote des étrangers et annonce la création de 3 000 postes de « gendarmes verts »

[…]

Vous faites le lien entre immigration et délinquance ?

Non, le petit-fils d’immigrés que je suis ne fait pas le lien entre immigration et délinquance. Mais il serait idiot de ne pas dire qu’il y a une part importante de la délinquance qui vient de personnes immigrées. 48 % des gens interpellés pour des actes de délinquance à Paris, 55 % à Marseille et 39 % à Lyon sont des étrangers. En France, les étrangers représentent 7,4 % de la population et 19 % des actes de délinquance. Bien sûr que l’étranger n’est pas par nature un délinquant. Mais il est évident que nous avons un problème de délinquance étrangère. La solution n’est pas d’arrêter toute immigration, comme le propose Mme Le Pen, car la très grande majorité des personnes immigrées apporte beaucoup à notre pays. Mais un étranger qui commet un acte de délinquance grave doit être expulsé très vite, parce qu’il crache sur le sol qui l’accueille. Je sais que les Français de bon sens, ceux des classes populaires et moyennes, sont d’accord avec ça, qu’ils s’appellent Robert ou Mohamed.

[…]

Le JDD


04/08/2022

Le ministre de l’Intérieur annonce au Figaro un débat sur l’immigration et dévoile les pistes de l’exécutif pour mieux lutter contre l’insécurité.

[…]

Comment simplifier le contentieux des étrangers, qui reste un casse-tête en France ?

Aujourd’hui, les recours peuvent se multiplier et durer plusieurs années. C’est bien trop long ! Ces délais permettent à certains de se volatiliser dans la nature. C’est pourquoi nous proposons de simplifier les règles du contentieux des étrangers, conformément aux orientations du Conseil d’État et de l’excellent rapport du sénateur LR François-Noël Buffet. Cela passe notamment par une forte réduction du nombre de procédures applicables.

[…]

Établissez-vous un lien entre insécurité et immigration ?

Nous ne sommes ni dans la naïveté générale de l’extrême gauche, ni dans la caricature absolue de l’extrême droite. Nous ne jugeons pas les étrangers pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font. S’ils souhaitent s’intégrer à la République, ils sont les bienvenus. S’ils ne respectent pas nos valeurs et nos lois, ils doivent partir. Aujourd’hui, les étrangers représentent 7 % de la population française et commettent 19 % des actes de délinquance. Refuser de le voir, ce serait nier le réel. Mais il serait faux de réduire la délinquance aux étrangers. Nous devons avoir davantage de fermeté lorsqu’on constate que, à Lyon et à Paris, respectivement 39 % et 48 % des actes de délinquance sont le fait d’étrangers, souvent des multirécidivistes qui n’ont rien à faire sur notre sol et que je vais m’employer à expulser.

[…]

Le Figaro

Ce que disait Gérald Darmanin :


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux