Fdesouche

Bâtons, barres, pierres, couteaux : un Festival culturel érythréen controversé devait se dérouler en Allemagne, mais les préparatifs ont été pris d’assaut par des opposants, des policiers blessés

Opération à grande échelle pour la police et les forces de secours aux Hessenhallen. Le controversé Festival culturel érythréen devait s’y dérouler samedi. Mais les préparatifs ont été pris d’assaut par les opposants.

Cette année, sept associations critiques de l’exil avaient déposé une demande urgente contre le festival auprès du tribunal administratif de Giessen à l’avance. Selon les associations, l’événement majeur sera utilisé par le régime érythréen pour propager des contenus qui incitent à la haine et glorifient la violence. La demande a été rejetée.

À 17 heures, plusieurs participants à cette réunion se sont assis, ont escaladé la clôture des Hessenhallen. Là, ils ont attaqué des gens qui étaient occupés à mettre en place le Festival culturel d’Érythrée. Avec des bâtons, des barres de fer, des pierres et des couteaux, ils ont attaqué les gens. Des policiers ont également été frappés par des pierres et légèrement blessés.


D’autres forces de Wiesbaden, Francfort-sur-le-Main, Kassel, Fulda et Darmstadt ainsi que des responsables de la police anti-émeute de Hesse sont intervenus à Giessen pour soutenir leurs collègues sur place. Du gaz poivré a été utilisé. Plusieurs assaillants ont été arrêtés temporairement, des couteaux et des matraques ont été saisis.

Les secouristes ont pris en charge les soins médicaux des blessés. La police enquête, entre autres, sur des soupçons de lésions corporelles et sur des soupçons d’atteinte à la paix. Le festival culturel a finalement été annulé sur ordre de la police.

BILD

(Merci à Fred Alan Medforth)


Fdesouche sur les réseaux sociaux