Fdesouche

Dans Heated, la chanteuse utilise le mot « spazz », utilisé en anglais pour se moquer des personnes en situation de handicap. Elle s’est excusée et a prévu de réenregistrer ce passage.

[…]

Ce lundi, c’est un nouveau titre de « Queen B » qui pose problème : Heated. Dans celui-ci, « Spazzin’on that ass, spazz on that ass », a chanté Beyoncé, dans l’un des couplets originaux. Or, en anglais, le mot « spazz » en référence à « spastic » est utilisé pour se moquer des personnes handicapées.

Les spasmes rendent difficile le contrôle des muscles, en particulier des bras et des jambes, explique nos confrères du magazine américain spécialisé, Variety. Ils ont d’ailleurs pu citer un communiqué des équipes de la chanteuse qui annonce que ces paroles seraient supprimées. « Le mot, utilisé de façon non intentionnelle de manière nuisible, sera remplacé », peut-on lire dans ce communiqué de l’équipe de Beyoncé. On ne sait pas, en revanche, quand le titre sera réenregistré et modifié.

Lorsque les fans ont entendu le morceau de Beyoncé vendredi, c’était « comme une gifle », a déclaré Hannah Diviney, défenseure des personnes handicapées, à la BBC. « Je suis fatigué et frustré que nous ayons à nouveau cette conversation si peu de temps après avoir reçu une réponse aussi significative et progressive de Lizzo », poursuit Diviney.

[…]

Le Parisien

La chanteuse Kelis affirme ne pas avoir été prévenue de l’utilisation de son morceau « Milkshake » dans l’album de Beyoncé, sorti vendredi, et ne pas avoir été mentionnée dans les crédits de l’album.

À peine sorti, «Renaissance», le dernier album de Beyoncé est déjà noirci par une polémique. La chanteuse Kelis accuse la star du RnB d’avoir utilisé un extrait de sa chanson « Milkshake », sortie en 2003, sans son autorisation et sans même l’avoir mentionnée dans les crédits de l’album.

Dévoilé vendredi, « Renaissance » se distingue par les nombreux hommages à la dance music des années 1990, sous la forme de samples (échantillons). Parmi ces références, on reconnaît sur le titre « Energy » un extrait de « Milkshake », produit par Pharrell Williams et Chad Hugo du groupe The Neptunes, relève BFMTV.

Un « hommage » qui a courroucé la principale interprète du tube. « Je suis époustouflée par le niveau d’irrespect et d’ignorance totale des trois parties impliquées, a-t-elle réagi dans une vidéo, postée sur son compte Instagram. J’ai découvert ce sample de la même manière que tout le monde. Rien n’est jamais ce qu’il paraît, certaines personnes dans ce business n’ont pas d’âme ou d’intégrité et ils ont dupé tout le monde. »

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux