Fdesouche

Deux commerçantes ont été violentées ce jeudi à Bobigny et à Aubervilliers. Dans cette dernière boutique, des individus auraient tenté de racketté la victime.

Ce jeudi soir vers 20h30, deux hommes casqués, gantés et munis d’une gazeuse, ont pénétré dans un bar-tabac de la cité de l’Étoile à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Ils cherchaient à accéder à une pièce où se trouvaient les tickets de loto. Après avoir menacé la gérante et son employée, ils ont enfermé les deux femmes dans les toilettes. Ils n’ont pas réussi à s’emparer de l’objet de leurs convoitises et ils sont repartis bredouilles, ne prêtant pas même attention à un sac qui renfermait 2 000 euros, et non plusieurs centaines de milliers d’euros mentionné précédemment.

La gérante réfute également avoir reçu la visite d’un individu qui lui aurait demandé de fermer son commerce plus tôt car il gênerait le trafic. Une plainte a été déposée. L’enquête a été confiée au commissariat de Bobigny.

Ce même jour, à 15 heures, c’est à Aubervilliers qu’une autre commerçante, âgée de 50 ans, a été importunée par des individus visiblement en lien avec un point de deal local. Cette propriétaire d’un atelier de couture du quartier de la Maladrerie a été « menacée par deux hommes qui ont essayé de la racketter, rapporte cette même source. En échange d’une certaine somme d’argent, ils la laisseraient travailler. »

Devant son refus de se laisser intimider, ils l’ont frappée avec leurs pieds et lui ont asséné des coups de bâton. Elle aussi a porté plainte. Dans ses deux affaires, les auteurs n’ont pas encore été interpellés.

Le Parisien

(Merci à turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux