Fdesouche

Reportage dans le quartier des Ayencins, au Péage-de-Roussillon, au lendemain des violences et dégradations qui ont perturbé le secteur samedi 16 juillet au soir.

Le calme est revenu. Une femme passe un coup de balai sur sa terrasse. Un voisin lit son journal confortablement installé dans une chaise au soleil. Dimanche matin dans le quartier des Ayencins au Péage-de-Roussillon, on peine à imaginer les événements qui se sont déroulés la veille dans ce dédale de petites rues tranquilles, dont la plupart finissent en cul-de-sac. À cela près que plusieurs carcasses de voitures brûlées défigurent le paysage. « On a bien vu et entendu, oui ! » raconte d’emblée Nadine*, qui vit dans le même pavillon depuis les années 1970. « Ils ont brûlé des poubelles juste devant. On a dû éteindre avec le tuyau d’arrosage parce que les pompiers ne pouvaient pas arriver jusqu’ici, ils se faisaient caillasser. »

« C’est comme ça à chaque fois »

(…) Le Dauphiné

Voitures incendiées, gendarmes et pompiers caillassés

Plusieurs voitures ont été incendiées ainsi que des poubelles et des conteneurs, ce samedi 16 juillet en soirée, dans le quartier des Ayencins au Péage-de-Roussillon.

Feux en série, guet-apens, caillassages… La fin d’après-midi et la soirée de ce samedi 16 juillet ont été particulièrement agitées dans le quartier des Ayencins au Péage-de-Roussillon.

(…) Le Dauphiné

(Merci à turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux