Fdesouche

=

La députée LFI du Val-de-Marne a suscité un tollé après avoir qualifié dans l’hémicycle Élisabeth Borne de « rescapée », certains y voyant une référence à son défunt père, ancien déporté. L’élue Insoumise s’est immédiatement défendue de toute référence à l’histoire familiale de la Première ministre.

Ses propos suscitent une vive polémique depuis ce mercredi 6 juillet. Alors que Mathilde Panot s’est montrée très offensive contre Élisabeth Borne, à l’occasion de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale, une partie des propos de la députée LFI du Val-de-Marne ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. La chef de file des Insoumis dans l’hémicycle s’est en effet fait remarquer en qualifiant la Première ministre de « rescapée ».

« Madame Borne, il faut le dire : vous êtes une rescapée. Vous êtes la Première ministre la moins bien élue de la Ve République. Vous avez maintenu un gouvernement à trous et en sursis : trois de vos ministres ont été défaits aux législatives. Que dire du ministre accusé de plusieurs viols, maintenu en poste jusqu’à lundi, ou de celle visée pour des viols gynécologiques toujours en fonction à ce jour ? Le camouflet électoral des législatives porte votre nom. Mais vous voilà toujours là ! » a notamment affirmé ce mercredi 5 juillet dans sa charge pour le moins virulente, Mathilde Panot.

Marianne


Fdesouche sur les réseaux sociaux