Fdesouche

06/07/22

Il est accusé d’avoir participé à l’incendie de l’école Paul Langevin, à Nîmes : un jeune de 20 ans est condamné à 5 ans de prison. C’est un.. ancien élève de l’établissement.

Il était lui-même un ancien élève de l’école Paul Langevin à Nîmes, dans le quartier Pissevin. Un jeune de 20 ans vient d’être condamné ce mardi à 5 ans de prison par le tribunal correctionnel de Nîmes. Un incendie criminel a endommagé l’école dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 septembre. Du matériel vidéo et informatique a également été volé. 19 classes avaient été vandalisées, pour un préjudice estimé à 120 000 euros.

France Bleu


28/09/21

Dans la nuit du 27 au 28 septembre, l’école élémentaire Paul-Langevin, située dans le quartier de Pissevin à Nîmes, a été victime d’actes de vandalisme.

On déplore un vol de matériel informatique (10 vidéoprojecteurs, des écrans d’ordinateurs, du petit matériel hifi…), la dégradation de locaux et un départ d’incendie. Les deux bâtiments de l’école élémentaire n’ont pu accueillir ce matin les 320 élèves scolarisés.

“Le saccage de l’école élémentaire Paul-Langevin est tout simplement révoltant, explique Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. Comment imaginer qu’un lieu sacré de la République, où les apprentissages et les savoirs sont transmis, soit ainsi vandalisé. Au-delà des nombreux vols, l’action de ces délinquants a eu pour objectif de faire purement et simplement flamber cet établissement. Heureusement, les flammes ont été arrêtées, mais l’un des bâtiments est pour un temps inutilisable. Il fut un temps ou les écoles étaient préservées par la violence et les dérives de la société. Ce temps est révolu. Pourquoi autant de haine vis-à-vis d’un établissement de transmission de nos valeurs qui pénalise d’abord les familles et les enfants du quartier. Bien entendu, la ville de Nîmes va porter plainte. Néanmoins, nous devons tous prendre conscience qu’une forme de barbarie s’installe dans nos villes.”

La Ville œuvre pour rétablir rapidement un cadre serein à l’instruction. L’établissement situé dans le quartier de Pissevin pourra accueillir dès jeudi, 75% des élèves. Pour les 25% restant, la municipalité étudie plusieurs scénarios pour maintenir leur enseignement en présentiel ou à distance jusqu’à lundi, date de réouverture de toute l’école.

Objectif Gard


Fdesouche sur les réseaux sociaux