Fdesouche

L’expérience qui s’achève ce week-end à Aubervilliers aura duré près de dix mois. Depuis octobre, l’Amulop (Association pour un musée du logement populaire) a investi plusieurs appartements de la cité Emile Dubois et y a présenté une exposition en forme de portrait collectif des habitants de cette barre d’immeuble érigée dans les années 50. 

Les membres de l’association ont reconstitué le parcours de quatre familles ayant vécu ici. Il est raconté dans des appartements meublés d’époque. Le premier exemple est celui des Croisille qui ont habité cité Emile Dubois de 1957 à 2012, le père étant ouvrier à l’usine Baccarat, près de la gare de l’Est. Pour eux, emménager dans un logement de cinquante mètres carrés doté d’une salle de bains et d’une cuisine représentait un vrai progrès. Nicole, l’une dernières visiteuses, se reconnaît dans ce portrait. Elle n’habite plus Aubervilliers depuis cinquante ans mais c’est bien ici que ses parents se sont installés lorsqu’elle était enfant. “Pour nous c’était un château“, confie-t-elle.

France Bleu Paris


Fdesouche sur les réseaux sociaux