Fdesouche

La délégation française engagée aux Jeux Méditerranéens doit composer avec l’accueil hostile des spectateurs algériens. Le match France-Algérie, ce jeudi, s’annonce brûlant. Alors que ces Jeux Méditerranéens sont marqués par un fort engouement populaire à Oran, les Français sont régulièrement pris pour cible par les spectateurs. Le ton avait d’ailleurs été donné dès la cérémonie d’ouverture comme en témoignent les sifflets descendus des tribunes au passage de la délégation tricolore.

Les Bleus ne déméritent pas aux Jeux Méditerranéens organisés à Oran. Après quatre jours de compétition, la France affiche 23 médailles à son compteur (dont six en or), soit le troisième plus gros total derrière l’Italie (44) et la Turquie (39). Les sportifs français ne peuvent pourtant pas compter sur le soutien des spectateurs.

Le match France-Espagne en football a été un autre exemple de l’ambiance pesante avec laquelle doivent composer les Bleus. La Marseillaise a en effet été copieusement sifflée, A tel point que l’Ambassadeur de France présent au stade a quitté la tribune officielle pour marquer son mécontentement, revenant seulement après le coup d’envoi selon la presse algérienne.

« On n’entendait même pas l’hymne tellement les sifflets étaient impressionnants », a confié un joueur à La Gazette du Fennec. Au lendemain de leur match nul (1-1) contre des Espagnols encouragés au son de « Espagna ! Espagna ! », les Bleus ont d’ailleurs reçu les excuses d’officiels algériens venus à leur hôtel.

Mais les Français peuvent s’attendre à un accueil encore plus hostile ce jeudi à l’occasion de leur match face au pays hôte. La tension est en effet à son comble et ce d’autant plus que les Fennecs doivent l’emporter pour espérer se qualifier.

sports.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux