Fdesouche

La prison des Baumettes à Marseille se prépare à accueillir le premier restaurant ouvert au public en milieu carcéral et géré par des détenus, « Les Beaux Mets ». Chaque midi, du lundi au vendredi, 44 personnes sur deux services pourront venir déguster les plats préparés

Il faudra toutefois montrer patte blanche avant de se lécher les babines : l’administration pénitentiaire vérifiera au moment de la réservation le casier judiciaire des futurs clients avant d’ouvrir les portes de l’établissement. Il faudra également laisser à l’entrée téléphones portables et monnaie, et ainsi se plier aux règles très particulières du monde carcéral, le temps d’un déjeuner où l’alcool est proscrit. « Nous voulons ouvrir au public qui souvent, par méconnaissance, à une image de la prison qui ne correspond pas à la réalité, estime Christine Charbonnier, secrétaire générale de la direction interrégionale des services pénitentiaires de Marseille. On veut déconstruire l’image que la société civile peut avoir des détenus. Une personne détenue peut évoluer et l’objectif que l’on a, c’est qu’elle trouve à la sortie une place dans la société. »

20 minutes


Fdesouche sur les réseaux sociaux