Fdesouche

Dégradation majeure de tous les secteurs de l’hôpital public : des réponses globales et sans précédent s’imposent au plus vite pour éviter la rupture

Une enquête menée auprès des Présidents de Commissions Médicales d’Etablissements (CME) et de Commissions Médicales de Groupement (CMG) du 27 mai au 14 juin 2022, confirme la criticité de la situation. L’hôpital public, et à travers lui l’ensemble du système de santé, se fissure. Il menace de s’effondrer dans les prochains mois si des mesures d’urgence et structurelles ne sont pas prises à très courte échéance.
Les 213 réponses, représentant l’ensemble des Centres hospitaliers, de l’hôpital de proximité au Centre Hospitalier Régional, mais aussi 99 Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), font état d’une situation et de perspectives très inquiétantes. Quelle que soit la région métropolitaine ou d’outre-mer, ou le type d’établissement (support de GHT ou non), 63,7% signalent une difficulté majeure actuellement au sein de leur établissement et 97,6% la pressentent d’ici à 202

La proportion de défaillances touche autant les structures d’urgence, que les services de médecine, Soins de Suite et Réadaptation (SSR), Etablissement d’Hébergement des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)/ Unités de Soins de Longue Durée (USLD) et de psychiatrie. Les services de périnatalité, de chirurgie et de soins critiques sont également significativement impactés. La médecine de ville arrive même en tête des préoccupations. Cette enquête démontre, si besoin était, que nous ne sommes pas face à une crise des urgences mais bien de l’ensemble de l’hôpital et au-delà, de tout le système de santé.

(…)

Au final, ces réponses mettent en évidence l’état catastrophique d’une situation qui dépasse très largement les services d’urgence. La crise actuelle est celle de l’ensemble du système de soins, et touche aussi bien les services hospitaliers, médico-sociaux que la médecine de ville.

APM News

202206241718160.Communique_de_la_CNPCMECH___Degradation_majeure_de_tous_les_secteurs_de_lhopital_public


Fdesouche sur les réseaux sociaux