Fdesouche
Laïcité à l'école : quand l'Ave verum corpus de Mozart fait polémique

Le 11 juillet, des écoliers et collégiens de Lourdes ont prévu de chanter cette pièce du répertoire classique sur l’esplanade du Rosaire. Un syndicat enseignant dénonce une «atteinte à la laïcité».

Alors que le conseil des Sages de la laïcité de l’Education nationale, et le comité national d’action laïque (Cnal) * se sont fait l’écho de la multiplication, ces derniers mois, de «tenues islamiques» dans et aux abords d’établissements scolaires, c’est une autre polémique qui a émergé ces derniers jours, venue de Lourdes (Hautes-Pyrénées), haut lieu de pèlerinage catholique.

Objet de l’affaire : la participation volontaire d’élèves de CM1, CM2 et 6e d’écoles et de collèges publics et privés sous contrat, à un concert prévu le 11 juillet -pendant les vacances scolaires, donc- sur l’esplanade de la basilique Notre-Dame-du-Rosaire. Dans la partie finale du «concert de l’amitié» dirigé par le célèbre chef d’orchestre italien Riccardo Muti, et donné dans le cadre de L’offrande musicale, un festival humaniste et solidaire ( 20 % des places sont offertes à des personnes handicapées), ils interpréteront l’Ave verum corpus de Mozart . Une courte pièce d’inspiration religieuse pour chœur, cordes…

www.lefigaro.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux