Fdesouche

Auckland (Nouvelle-Zélande) : cinq personnes poignardées au hasard dans une attaque au couteau, l’auteur stoppé par un employé de café avec une béquille

Au moins cinq personnes ont été blessées dans une attaque au couteau à Auckland. Selon des témoins, l’homme a utilisé un grand couteau de cuisine pour poignarder des inconnus au hasard dans la banlieue de Murrays Bay, en bord de mer.

La police a déclaré que l’incident s’est déroulé vers 11 h 18, lorsque l’homme s’est approché d’une maison sur Westbourne Rd et a poignardé un occupant de la propriété. Il a ensuite quitté l’adresse et s’est dirigé vers la zone de la plage, où trois personnes près d’un arrêt de bus ont également reçu des coups de couteau.

L’homme a finalement été arrêté par un employé de café qui a utilisé une béquille pour le faire trébucher.

L’homme d’une vingtaine d’années a ensuite été arrêté par la police. Quatre des cinq personnes blessées auraient été traitées à l’hôpital d’Auckland. L’agresseur a été blessé lorsqu’il a été appréhendé. Il est maintenant sous la garde de la police à l’hôpital North Shore.

Du sang est visible sur le sol de la plage de Murrays Bay après l’attaque au couteau :

Hassan, le commandant du district de Waitematā a souligné que l’attaque n’était pas “un crime de haine“. “Les victimes étaient de sexe, d’ethnie and d’âge différents“, a déclaré Hassan.

Un témoin a déclaré que des personnes criaient et étaient poignardées au hasard pendant l’attaque. Issac Hong, un employé du CaféBayBay à Murrays Bay, a déclaré qu’une femme avait été poignardée à l’arrêt de bus situé en face de son café.

“Les gens crient. Tout s’est passé si vite. Les gens couraient, et les flics étaient là en même temps avec de gros fusils, et ils ont eu quelqu’un au sol à ce moment-là“, a déclaré Maria Paz Tapia, une habitante du quartier. Des mamans qui se trouvaient sur la plage de Mairangi Bay avec leurs enfants pour jouer vers 10h30 ont dit qu’une femme est arrivée et leur a dit de prendre leurs enfants et de courir. Juste après, un autre homme a couru vers elles et leur a crié la même chose. “Au début, j’ai pensé que c’était un tsunami, ou quelque chose comme ça, parce que nous sommes sur la plage“, a déclaré Dianne Hilbourne.

Elle avait son fils de 3 ans avec elle. “On a tout laissé et on a couru.” Alexandra Bate faisait également partie du groupe de jeu avec sa fille de 5 ans et son fils d’un an. “Nous avons juste couru. Directement vers les maisons où nous savions que nous serions en sécurité. Nous ne savions pas ce qui se passait.” Le groupe de mamans et leurs enfants sont sortis en sécurité quand ils ont vu la police arriver. Hilbourne a dit avoir vu un homme allongé sur le sol sur le parking. “Je pense qu’il était l’une des victimes, je ne saurais dire. On pensait que c’était juste une journée à la plage, vous savez ?“.

Chris Darby, conseiller municipal de North Shore, a déclaré que son “cœur souffre pour la famille et les amis des victimes et ce qu’ils traversent“.

SkyNews / Stuff


Fdesouche sur les réseaux sociaux