Fdesouche

Après une agression au couteau à Villers-Bocage et une première affaire de violences conjugales, le “bon client” de la justice voit sa peine amoindrie 

La cour d’appel de Caen a infligé mercredi 15 juin 2022 six mois de prison ferme à un homme, pour avoir donné un coup de couteau à un client d’un bar de Villers-Bocage (Calvados).

Alain*, 34 ans, originaire d’Aghbalou (Algérie), avait déjà été expulsé du territoire français une première fois après des violences conjugales sur sa compagne, toujours à Villers-Bocage (Calvados), mais était revenu loger chez un vieil homme à qui il rendait de menus services.

[…]

Cinq jours plus tard, lorsque Alain avait croisé au bar celui qui l’avait aidé, il lui avait d’abord fait signe de le suivre mais l’avait ensuite agressé en lui donnant un coup d’opinel en « visant son front ». La victime avait été blessée à l’avant-bras en tentant de se protéger : l’un ou l’autre des deux devait « payer le sang » qu’il avait lui-même versé, avait dit le prévenu en première instance.

« Il suffit d’un coup de couteau pour tuer quelqu’un »

Pour ces faits, l’homme avait écopé de trente mois de prison ferme en première instance, peine dont il avait donc fait appel devant la cour d’appel de Caen.

La victime – qui n’est « absolument pas un agresseur », a souligné le juge – s’en était sortie avec trois semaines d’incapacité totale de travail(ITT) et un arrêt de travail de deux mois. La blessure « très importante » montrait une « lésion des chairs », a rappelé le juge. « Les tendons fléchisseurs avaient été atteints, l’empêchant de plier le poignet « .

[…]

L’article dans son intégralité sur Actu.fr

Merci à Julien

NDLR : Villers-Bocage, 3000 âmes dans la campagnes normande


Fdesouche sur les réseaux sociaux