Fdesouche

L’islam ne sera plus inscrit comme «religion d’Etat» dans la nouvelle constitution tunisienne. Le but étant d’inclure les autres religions dans la société tunisienne et de combattre le parti d’inspiration islamiste Ennahdha (Renaissance). L’islam demeurera néanmoins la religion dominante dans ce pays du Maghreb.

Climat tendu en Tunisie. Le président tunisien Kais Saied a confirmé mardi 21 juin que l’islam ne sera pas inscrit comme «religion d’Etat» dans la nouvelle Constitution qu’il soumettra à référendum le 25 juillet prochain. Une situation inédite dans les pays arabes.

«Dans la prochaine Constitution de la Tunisie, nous ne parlerons pas d’un Etat dont la religion est l’islam mais (de l’appartenance de la Tunisie) à une Oumma (nation) dont la religion est l’islam. La Oumma et l’Etat sont deux choses différentes», a déclaré le président tunisien à des journalistes à l’aéroport de Tunis.

[…]

CNEWS


Fdesouche sur les réseaux sociaux