Fdesouche

19/06/2022

Selon nos informations, les nouvelles sont rassurantes concernant les trois occupants de la voiture qui a été percutée de plein fouet par des fuyards qui tentaient de semer des gendarmes, ce jeudi 16 juin vers minuit, sur la RN109, commune de Juvignac.

En effet, le pronostic vital de l’homme âgé de 20 ans, transporté dans un état critique par les sapeurs-pompiers du Sdis 34 et le Samu 34 au CHU Lapeyronie, a finalement été levé. Ses deux amis, une jeune femme et un jeune homme d’une vingtaine d’années, blessés plus légèrement, vont mieux également.

Un jeune homme toujours entre la vie et la mort

Il en est de même pour l’un des passagers de la voiture mise en cause, qui serait lui aussi sorti d’affaire. Le deuxième passager resté en vie est en revanche toujours en réanimation, entre la vie et la mort.

Midi Libre


Les jeunes à l’origine de l’accident mortel dans la nuit de jeudi à vendredi, sur la départementale 109 à Juvignac, étaient poursuivis par les gendarmes. Ils avaient refusé un contrôle et se sont engagés à contresens sur la route. Bilan : deux morts et trois blessés graves.

(…) Le bilan est dramatique : dans la voiture à l’origine de la collision deux jeunes hommes de 20 et 25 ans sont morts sur le coup, deux autres jeunes, âgés de 22 et 24 ans, sont dans un état jugé critique et ont été transportés au CHU de Montpellier. Dans la voiture percutée, un homme de 20 ans est également en urgence absolue. Les deux autres passagers, un garçon et une fille, 20 ans tous les deux, sont eux plus légèrement blessés et ont été admis, dans la nuit, au CHU de Montpellier et à la clinique Saint-Jean.

France Bleu


18/06/2022

Après un refus d’obtempérer à Juvignac, un véhicule s’est engagé à contresens sur la RN109 (A750) en direction de Lodève et a fini par percuter de plein fouet une voiture. Le choc à haute vélocité a fait deux morts et trois blessés dont deux avec un pronostic vital à cette heure engagé. 

Le véhicule à bord duquel se trouvaient quatre personnes a refusé un contrôle d’une patrouille de gendarmerie puis s’est engagé à contresens sur la voie d’accès de l’autoroute A75” décrit le procureur de la République Fabrice Belargent.

Les gendarmes ont décidé de suivre le chauffard. Plusieurs témoins ont aperçu le véhicule à contresens manquer de les percuter avant le drame. Arrivé au niveau d’une légère courbe, c’est le choc frontal avec une voiture qui arrivait en face, puis un suraccident avec un troisième véhicule.

Bilan : dans le véhicule à contresens, deux morts âgés d’une vingtaine d’années, et deux blessés en urgence absolue, dans la même tranche d’âge. Dans le véhicule qui arrivait en face à marche normale, percuté de plein fouet, trois personnes dont un homme de 20 ans, en urgence absolue évacué vers le CHU et deux blessés, en urgence relative, dont une femme d’une vingtaine d’années, ont également été emmenés sur la clinique 

Midi libre


Fdesouche sur les réseaux sociaux