Fdesouche

Un quartier pavillonnaire de Bobigny (93) est touché par des cambriolages à répétition. Les habitants ne savent plus quoi faire pour empêcher les visites récurrentes des malfrats.

Ils en sont réduits à s’équiper de sifflets pour alerter leurs voisins en cas d’intrusion. Les habitants d’un quartier pavillonnaire de Bobigny ne savent plus quoi faire pour échapper aux cambriolages parfois violents qui visent toutes leurs maisons, et certaines même plusieurs fois.

“C’est devenu normal”

En pleine nuit, à l’aube ou même en pleine journée, les visites des voleurs se succèdent pour ces habitants. “Ma voisine s’est retrouvée nez à nez avec un type à 3 heures de l’après-midi. Des domiciles ont été complètement retournés, raconte l’une d’entre elles au Parisien. Les cambriolages, c’est devenu normal.”

Dans cette rue de Bobigny, nos confrères racontent que les habitants ont été contraints de rehausser leurs murs et de faire poser “des grilles hérissées de ferronneries pointues”. “Nous vivons barricadés”, se désole un habitant, récemment violemment agressé avec sa famille en pleine nuit. Ni les alarmes, ni les chiens ne permettent plus de dissuader les voleurs.

(…) Midi Libre

(Merci à turlututu2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux