Fdesouche

Italie : 2.000 jeunes se sont rassemblés via TikTok dans une petite ville pour y semer le chaos. “Nous sommes venus conquérir Peschiera. C’est notre territoire. L’Afrique doit venir ici” (MàJ)

12/06/2022

09/06/2022

Les incidents ont eu lieu jeudi dernier entre les villes de Peschiera et Castelnuovo, le long du lac de Garde. Une foule de jeunes, âgés pour la plupart de 16 à 20 ans, certains n’ayant pas plus de 12 ans, ont semé la pagaille dans un train. Certains auraient crié : “Nous sommes venus conquérir Peschiera. C’est notre territoire, l’Afrique doit venir ici.”

Le maire de Castelnuovo, Giovanni Del Cero, était présent lors de l’émeute et a déclaré : “J’ai essayé de comprendre mais ils criaient des phrases absurdes, en agitant des drapeaux de différents pays africains”, rapporte le journal Corriere Della Sera. Le journal italien Il Gionale cite des témoins affirmant que la foule était “en grande partie nord-africaine” et que “les gens ne se sentaient pas bien”.

À la suite d’un incident, la foule a commencé à se battre à coups de bâtons et de couteaux, puis à saccager les commerces du front de mer en lançant des bouteilles et des pierres. La police anti-émeute a été déployée.

Orietta Gaiulli, maire de Peschiera, a commenté le chaos en disant : “Je ne sais pas s’il s’agit d’immigrés de première ou de deuxième génération. Ce sont juste des délinquants qui ont laissé une blessure profonde dans ma ville. Nous avons vécu un jour de guerre”.

(…) Breitbart


05/06/2022



03/06/2022

Peschiera del Garda (Italie) – Chaos et bagarres géantes entre jeunes lors d’un événement organisé via les réseaux sociaux : la police intervient en tenue anti-émeute.

Un rassemblement organisé via les réseaux sociaux s’est terminé par des bagarres, des vols, du vandalisme, des coups de couteau et l’intervention de la police en tenue anti-émeute.

Cela s’est passé hier, dimanche 2 juin, à Peschiera del Garda, dans la province de Vérone, où, dans l’après-midi, des centaines de jeunes (pour la plupart très jeunes) sont arrivés en train de Milan pour participer à un événement organisé via Tik Tok. Comme en témoignent certaines photos publiées sur les réseaux sociaux et sur la page Welcome to Favelas, tout a rapidement dégénéré en chaos, avec des épisodes de vandalisme contre des voitures et des trains, et de nombreux vols.

“Ils étaient environ deux mille”, estime Orietta Gaiulli, maire de Peschiera.

Informazione.it


Fdesouche sur les réseaux sociaux