Fdesouche

Ce samedi, des ressortissants ukrainiens organisent un grand nettoyage du parc du Cinquantenaire à Bruxelles. Il s’agit d’une manière d’exprimer leur reconnaissance pour l’aide apportée par la Belgique, au lendemain du centième jour de guerre dans leur pays, l’Ukraine.

Une trentaine d’Ukrainiens nettoient, depuis 11h00 ce samedi, le parc du Cinquantenaire à Bruxelles. “C’est une manière de montrer notre reconnaissance pour l’aide que nous recevons de la Belgique et de ses habitants“, explique Oksana Bulda, une des initiatrices de l’action. “Par la même occasion, nous voulons démontrer que nous pouvons faire notre part ici.”

Marina, réfugiée ukrainienne, est psychologue. La femme de 37 ans a vécu sous les bombes à Kharkiv, la deuxième plus grande ville du pays. Elle est arrivée en Belgique il y a un mois. Elle ne pensait pas que le conflit allait s’éterniser. “Au début, la plupart des Ukrainiens ne prenaient pas la situation au sérieux. On pensait que la guerre allait durer quelques jours ou quelques semaines et que ce serait vite terminé“, explique Marina. “On pensait aussi qu’une partie de la population russe allait réagir“.

Le frère de Marina, haut gradé de l’armée, était présent lors des combats à Marioupol. “Mon frère participe activement aux opérations militaires, mais je ne peux pas rentrer dans les détails. Mes parents ont quitté Kharkiv et ils ont trouvé refuge dans le centre de l’Ukraine“.

Une quinzaine de personnes participent à l’opération nettoyage du Cinquantenaire pour exprimer leur gratitude.

On voudrait remercier la Belgique pour son accueil, pour l’aide qu’elle a fournie aux réfugiés ukrainiens“, précise Andrei, ressortissant ukrainien.

(…) RTL Info


Fdesouche sur les réseaux sociaux