Fdesouche

L’UEFA souhaite adresser de sincères excuses à tous les spectateurs et à toutes les spectatrices qui ont été témoins ou victimes des incidents effrayants et affligeants qui ont eu lieu avant la finale de l’UEFA Champions League au Stade de France, le 28 mai 2022, à Paris, lors d’une soirée qui aurait dû être celle de la fête du football européen. Aucun ni aucune fan de football ne devrait avoir à assister à de telles scènes. Elles ne doivent plus se reproduire.

C’est pourquoi, immédiatement après ces évènements, l’UEFA a commandé un Rapport indépendant afin d’identifier les manquements et les responsabilités de toutes les parties impliquées dans l’organisation de la finale, et a publié aujourd’hui le mandat du Rapport (en anglais).

La rédaction du Rapport indépendant sera dirigée par Tiago Brandão Rodrigues (Portugal) dans le but de comprendre ce qu’il s’est passé pendant la période précédant la finale et déterminer les leçons à tirer pour éviter que de tels évènements se reproduisent.

Le Rapport cherchera à donner une représentation et une chronologie complètes de ce qu’il s’est passé durant cette journée, à la fois dans le stade et aux alentours, y compris concernant les flux de spectateurs et spectatrices vers le stade via les différents points d’accès.

Il examinera également tous les dispositifs opérationnels pertinents liés à la sécurité, à la mobilité, à la billetterie, ainsi que d’autres éléments à la discrétion de la présidence du rapport, et passera en revue la planification et la préparation des parties concernées en relation avec l’organisation de la finale, y compris sur d’autres sites tels que les points de rencontre des supporters du Liverpool FC et du Real Madrid CF.

Le Rapport indépendant a aussi pour but d’identifier des problèmes ou des lacunes dans la mise en œuvre et le déroulement des opérations, ainsi que d’évaluer les rôles et les responsabilités de toutes les parties impliquées et l’adéquation de leur réaction pendant les évènements, afin de produire des recommandations sur les meilleures décisions à prendre à l’avenir, concernant l’UEFA et les autres parties prenantes concernées.

Dans le cadre de la rédaction du Rapport, de nombreuses entités seront mises à contribution : l’UEFA et toutes les parties prenantes concernées, y compris, mais sans s’y limiter, les groupes de supporters, dont Football Supporters Europe et ceux des deux clubs finalistes, les clubs finalistes eux-mêmes, les spectateurs et spectatrices en général, la Fédération française de football, la police et les autres autorités publiques nationales et locales, et l’exploitant du stade.

Les conclusions du Rapport, ses grandes lignes et ses recommandations, qui seront celles de Tiago Brandão Rodrigues et des experts et expertes qui l’assisteront, seront publiées en détail dans le Compte-Rendu. Le Rapport est lancé dès à présent et doit être achevé dans les délais les plus brefs nécessaires au passage en revue complet des évènements.

Une fois terminé, le Rapport sera publié par l’UEFA sur fr.uefa.com dans un souci de transparence.

UEFA


Après les incidents survenus au Stade de France samedi lors de la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid, l’UEFA a pointé du doigt les supporters des Reds. Mais selon The Mirror, l’instance estime aujourd’hui qu’il ne faut plus les accabler.

Rétropédalage en cours du côté de l’UEFA. Samedi soir, quelques minutes après les graves incidents ayant émaillé la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid (0-1), avec des scènes de chaos devant le Stade de France et de gros dysfonctionnements dans l’organisation de l’événement, l’instance européenne a dégainé un communiqué qui pointait clairement du doigt les détenteurs de faux billets.

“Avant le match, les portes du côté de Liverpool ont été bloquées par des milliers de supporters qui avaient acheté de faux billets qui ne fonctionnaient pas dans les tourniquets. Cela a créé une accumulation de supporters essayant d’entrer. En conséquence, le coup d’envoi a été retardé de 35 minutes pour permettre à un maximum de supporters munis de billets authentiques d’accéder au stade”, avait réagi l’institution. Une version rapidement appuyée par les autorités françaises.

Des plaintes de sponsors

(…) Au sein de l’UEFA, on estime aujourd’hui que les supporters de Liverpool ne sont plus les principaux responsables de ce fiasco, selon les informations du Mirror. L’instance a commandé une enquête indépendante et ne fera pas davantage de commentaires en attendant d’en savoir plus sur ce qui a pu se passer samedi soir. L’UEFA a par ailleurs reçu des plaintes de la part de plusieurs de ses partenaires et sponsors qui avaient offert des invitations pour cette finale.

Parmi ces clients, beaucoup auraient rencontré des problèmes. Leurs billets, pourtant authentiques, n’auraient pas fonctionné et ils auraient été encouragés à passer sous les tourniquets. Ce qui fait dire à l’UEFA que les responsabilités sont sans doute partagées.

RMC Sport

(Merci à BB)

En lien :




Fdesouche sur les réseaux sociaux