Fdesouche

03/06/22


01/06/22

Agissant en bandes, des voleurs en ont vraisemblablement profité pour «peloter des jeunes filles et des femmes», rapportent des policiers et des spectateurs.

Vols à l’arraché, spectateurs dépouillés mais aussi agressions sexuelles ont marqué le samedi soir cauchemardesque au Stade de France, en marge de la rencontre Liverpool – Real Madrid. «C’est un truc de fou ce qui s’est passé. Je n’avais jamais vu ça, des équipes de blédards de Barbès, de Saint-Denis…. J’ai vu des femmes se faire toucher la poitrine, ils ont arraché des sacs», assure un policier présent sur le dispositif de sécurité. Un second fonctionnaire, lui aussi sur le terrain samedi, confirme des agressions sexuelles commises aux abords du stade. «J’ai entendu des histoires de mains baladeuses mais je n’ai rien vu», poursuit un troisième, plus prudent.

(…)

Contacté, ce supporter présent à Saint-Denis samedi nous confirme ses écrits : «J’ai vu des filles de moins de 12 ans pleurer parce qu’elles ont été touchées par ces monstres. Ces gars ont touché des mineures». Interrogé dans la version espagnole du quotidien 20 Minutes , un fan du Real Madrid rapporte des faits de même nature. «Les supporters du Real Madrid et de Liverpool se sont regroupés pour former des boucliers et mieux se défendre. Puis j’ai découvert que beaucoup de filles avaient été déshabillées et volées», témoigne-t-il.

Paul, un supporter de Liverpool de 49 ans, était lui aussi à Saint-Denis, accompagné de sa fille de 19 ans. Tous deux se trouvaient dans la file d’attente vers le Stade de France avec les 20.000 fans de Liverpool. «De plus en plus de jeunes locaux ont commencé à apparaître dans la foule à mesure que nous approchions du stade. Ils étaient agressifs envers les supporters de Liverpool et notre crainte était qu’ils aient des couteaux», nous explique Paul.

Il poursuit : «Un jeune en particulier a ciblé ma fille et a essayé de mettre son bras autour d’elle. Il était avec deux autres jeunes. Il a commencé à exiger qu’elle lui dise son nom d’utilisateur Snapchat. Il a continué en étant de plus en plus agressif et en essayant de l’attraper. Un fan de Liverpool, plus grand que moi, l’a protégée et a repoussé le gars. Ce fan a déclaré que ces gars avaient touché des filles et les avaient pelotées». À plusieurs reprises, d’autres fans de Liverpool le mettent en garde : «Ils m’ont averti de protéger ma fille car ils avaient vu des jeunes locaux essayer de peloter des jeunes filles et des femmes dans la foule. Nous avons vu un jeune local chassé par plusieurs fans car il venait de tenter de voler et de toucher une femme. Nous avons entendu de nombreuses histoires de femmes qui avaient été touchées de manière inappropriée».

www.lefigaro.fr


30/05/22


Fdesouche sur les réseaux sociaux