Fdesouche

1er Mai : Hager A., la mélenchoniste qui avait frappé un pompier, condamnée à 10 mois de prison ferme (MàJ)

01/06/22

Cette mère de famille de 38 ans, habituée des manifestations des opposants aux restrictions sanitaires, était jugée en comparution immédiate ce mercredi à Paris pour violence, outrage et rébellion.

(…) Le Parisien

03/05/22

Selon les informations du service police-justice d’Europe 1, lors de sa fouille, les forces de l’ordre ont retrouvé un marteau, une paire de ciseaux et un masque à gaz. Deux écussons, l’un de lieutenant de police, l’autre de sergent pompier, ont également été identifiés.

(…) Europe 1

02/05/22

Dans le cadre d’un conflit de voisinage, une plainte avait été déposée contre elle pour “violence volontaire”, selon nos informations. En revanche, cette femme n’a pas d’antécédents judiciaire en lien avec les manifestations de gilets jaunes auxquelles elle a participé.

Le 31 juillet 2021, elle est interviewée par l’agence de presse américaine Associated Press lors d’une manifestation à Paris contre la pass vaccinal. Elle est décrite dans la dépêche comme une infirmière de 37 ans. Dans cette courte interview, elle indique avoir démissionné de son poste, “accusant le gouvernement d’utiliser une forme de ‘chantage'”“Je pense qu’il ne faut pas nous dire quoi faire”, lâche-t-elle à Associated Press, estimant que que “le personnel médical français lors de la première vague de COVID-19 a été assez maltraité“. “Et maintenant, tout à coup, on nous dit que si nous ne nous faisons pas vacciner, c’est de notre faute si les gens sont contaminés. Je pense que c’est écœurant” affirme la gilet jaune.

Un selfie dans l’isoloir avec un bulletin Mélenchon

Ses différentes publications sur les réseaux sociaux dessinent un soutien assez clair au candidat Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise. Sur son compte Instagram, le 10 avril, le jour du premier tour, elle publie un selfie dans l’isoloir, avec un bulletin de Jean-Luc Mélenchon. Quelques jours plus tôt, le 20 mars, elle diffuse une photo prise depuis le grand meeting du candidat à Paris. Sur Facebook, en février, elle écrit : “Si Mélenchon n’a pas ses 500 signatures, on votera Jean Lasalle.”

(…) France Inter

01/05/22


Fdesouche sur les réseaux sociaux