Fdesouche

De nombreux migrants latino-américains se noient en tentant de franchir le fleuve, frontière naturelle entre le Mexique et les États-Unis. Plus de 90 cadavres auraient été récupérés par les gardes frontaliers américains depuis le début de l’année, dont une vingtaine de Nicaraguayens. Mario Orozco donne des cours de natation, à Estelí, dans le nord-est du Nicaragua, à des migrants venus d’Haïti, du Honduras ou, comme lui, du Nicaragua.

Je suis un nageur professionnel […], alors j’ai libéré du temps pour donner des cours et éviter ces tragédies”, explique le maître nageur en référence aux noyades à répétition qui emportent régulièrement des migrants latino-américains en quête du rêve américain.

La crise politique au Nicaragua a multiplié par huit l’émigration nicaraguayenne vers les États-Unis, souligne Confidencial. Selon les chiffres de l’Office des douanes et de la protection des frontières américaine, 53 714 Nicaraguayens en situation irrégulière ont été arrêtés sur le sol américain entre janvier et avril 2022. Ils seraient 10 000 à entrer clandestinement chaque mois, soit plus de 300 par jour.  […]

Courrier international


Fdesouche sur les réseaux sociaux