Fdesouche

31/05/2022

Quinze personnes étaient toujours en garde à vue lundi 30 mai, deux jours après les incidents qui ont émaillé la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid.

Trois jours après les incidents du stade de France, et alors que chacun se renvoie la balle, l’UEFA ouvre une enquête afin d’établir les responsabilités. Lundi 30 mai, Gérald Darmanin est resté sur sa position : le ministre de l’Intérieur accuse les supporters anglais, évoquant une fraude massive de faux billets.

Cependant, cela n’explique sans doute pas tout, comme le montre par exemple le profil des individus toujours en garde à vue. Parmi ces quinze personnes, aucun ressortissant de nationalité anglaise, tous sont originaires de la région parisienne. Ces individus font partie des 300 à 400 jeunes présents ce soir-là et évoqués par le préfet de police de Paris. Aucun d’entre eux n’a été placé en garde à vue pour intrusion dans le stade ou utilisation de faux billets, ils sont soupçonnés de vol simple ou avec violence.

(…) RTL


30/05/2022


Fdesouche sur les réseaux sociaux