Fdesouche

Seuls 233 passagers sur 283 ont embarqué dans ce vol Air France après l’annonce d’un contrôle anti-drogue à l’aéroport de Cayenne.

Le résultat est édifiant. Un contrôle, dont l’objectif était de débusquer les mules, effectué il y a quelques jours sur un vol Air France reliant Cayenne à Paris a permis de montrer l’ampleur du trafic de drogue entre la Guyane et la Métropole.

Le vol avait été choisi complètement au hasard. La police avait même pris le soin de prévenir les passagers par SMS la veille qu’il fallait venir tôt à l’aéroport en raison de ce contrôle anti-drogue systématique. Dès la réception du message, l’effet est saisissant : une dizaine de passagers annulent leur voyage en urgence. Dans les heures qui suivent, le mouvement s’accélère avec vingt-huit autres annulations.

Malgré tout, certains ont décidé de tenter leur chance. Cinq voyageurs ont été arrêtés avec chacun un kilo de cocaïne dans leurs bagages. Une quinzaine d’autres passagers se voient également refuser l’embarquement car leur comportement est particulièrement suspect. Par exemple, ils ne savent même pas chez qui ils se rendent en Métropole. L’avion décollera sans eux. Au total, après ce contrôle, seuls 233 voyageurs ont pu embarquer sur les 283 prévus.

RTL

Merci à BB.


Fdesouche sur les réseaux sociaux