Fdesouche

Quatre mois de prison avec sursis avait été requis par la procureure : une femme de 33 ans, mère de quatre enfants – tous placés en famille d’accueil – a été relaxée ce jeudi par le tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes.

Le 22 octobre 2021, sur le quai de la gare de Juvisy-sur-Orge, la trentenaire avait sollicité l’aide d’un homme pour descendre sa poussette du RER C. La bonne âme, qui s’était aussitôt exécutée, avait eu la surprise de découvrir que la jeune femme, elle, n’était pas descendue du train, lui abandonnant son enfant âgé d’un an. Désemparé, l’homme était allé jusqu’à patienter plusieurs heures sur le quai, espérant que la maman réapparaisse. En vain. (…)

Lors de son audition, elle avait pourtant esquissé un début d’explication, relate encore le quotidien : «Je n’arrive pas à m’occuper moralement et financièrement de mon enfant», avait-elle confessé. À l’issue de son interrogatoire, elle avait été hospitalisée, entraînant le renvoi de son procès à plusieurs reprises. Malgré le fait qu’elle se plaignait «d’entendre des voix d’homme» lui donnant des ordres, le psychiatre qui l’avait examinée n’avait conclu à aucun élément délirant pouvant altérer son discernement. Pour justifier la relaxe, le tribunal a par ailleurs expliqué que le délaissement d’enfant n’était pas caractérisé, puisque la mère l’avait remis entre les mains d’un tiers, et non posé directement sur le quai.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux