Fdesouche

MàJ 10/05/2022

Ahmed B., 43 ans, a été interpellé aux alentours de 5h30 du matin, aux abords du domicile de sa compagne.

Incarcéré depuis le 23 novembre 2005 en établissement pénitentiaire pour purger différentes peines, Ahmed B. avait intégré la maison centrale de Valence le 19 mai 2021. La justice l’avait condamné, entre autres, pour des faits d’atteinte aux biens et aux personnes, d’infractions liées aux stupéfiants ou encore au Code de la route. Il avait par ailleurs terminé de purger en 2020 une peine de 15 ans de réclusion criminelle prononcée le 20 juin 2008 par la cour d’assises du Rhône pour des faits de viol commis sous la menace d’une arme et d’extorsion commise avec une arme. Il lui restait à purger plusieurs peines d’emprisonnement pour des infractions délictuelles. Sa libération étant prévue le 31 mai 2025.

En outre, son parcours pénitentiaire était ponctué de plusieurs incidents en détention et d’une précédente évasion en 2017 à l’issue de laquelle il avait été rapidement interpellé et réincarcéré. 

Le Figaro

04/05/2022

Mardi 3 mai, lors d’une sortie au zoo d’Upie, un détenu du quartier maison centrale du centre pénitentiaire de Valence s’est évadé.

Ce mardi, quatre détenus participaient à cette sortie, et ils étaient encadrés par quatre personnels de l’administration pénitentiaire. Prétextant une envie pressante, le fugitif a profité de ce bref isolement pour se faire la belle.

En détention pour, notamment, des faits d’extorsion et viol sous la menace d’une arme, l’homme âgé de 43 ans et originaire du département du Rhône, était libérable en 2025, indique, au Dauphiné libéré, le parquet de Valence.

Le quadragénaire est toujours activement recherché ce mercredi 4 mai au matin par les militaires drômois.

Le Dauphiné


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux