Fdesouche

09/08/22

Voitures et poubelles incendiées, gendarmes insultés et pompiers caillassés, depuis quatre nuits, Saint-Rambert-d’Albon dans le nord Drôme est en proie à des violences urbaines. Incompréhensible pour le maire de la commune Gérard Oriol, qui compte bien réagir.

Dans le nord Drôme, la commune de Saint-Rambert d’Albon est en proie à des violences urbaines à répétition qui visent les habitants mais aussi les gendarmes et les pompiers. Depuis quatre nuits, des voitures sont incendiées sur la commune, les pompiers et les gendarmes sont insultés, caillassés et tombent dans des guets-apens. “Ils ne sont que quatre ou cinq jeunes à mettre le désordre” explique Gérard Oriol le maire de Saint-Rambert pour qui la cause de ces violences reste un mystère. En voie d’identification grâce aux caméras de surveillance, le maire dépité souhaite rencontrer cette semaine ces jeunes “qui ont entre 15 et 18 ans” pour tenter de résoudre rapidement ce problème, “je compte aussi parler à leurs parents. Que font-ils dans la rue à 23h00 ? “

“Que ce soit les gendarmes, les policiers municipaux, les pompiers ou la municipalité, tout le monde est en colère”, affirme Gérard Oriol. “Si ça continue et si cela est possible, nous imposerons un couvre-feu. On n’a jamais vu ça ici, peut-être qu’ils s’inspirent des violences en région parisienne”, suppose l’édile. “Les Rambertois n’ont pas à subir ces violences, ça suffit”. La commune a déposé plainte contre la destruction des infrastructures publiques.

France Bleu

(Merci à turlututu2)


08/05/22

Les sapeurs-pompiers ont déclenché la vigilance orange après de nouveaux incidents dans la nuit de samedi à dimanche dans un quartier de Saint-Rambert-d’Albon. Cela signifie qu’ils sont intervenus en présence des gendarmes pour éteindre l’incendie de trois voitures.

France Bleu

Qui en veut aux gendarmes et aux pompiers de Saint-Rambert-d’Albon (Drôme) ? C’est la question que se posent beaucoup de Rambertois après que des individus – un groupe de jeunes enfants – ont caillassé et insulté des sapeurs-pompiers ainsi que les gendarmes, allée des Bougies à Saint-Rambert-d’Albon, vendredi 6 mai vers 23 heures. Selon nos informations, des membres de l’école de musique ont également essuyé des jets de pierres. Ces derniers avaient donné l’alerte voyant le véhicule en flammes de leur présidente.

Les jeunes sont parvenus à échapper au dispositif de sécurité déployé par les forces de l’ordre. Une enquête a été ouverte pour incendie volontaire, et violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique.

Dimanche 1er  mai, dans le même secteur, pompiers et gendarmes avaient déjà été pris pour cible par un groupe de jeunes qui les avaient attirés dans un guet-apens après un appel pour une rixe inventée de toutes pièces.

Le Dauphiné


Fdesouche sur les réseaux sociaux