Fdesouche

Toulouse : un an ferme et une expulsion probable du territoire pour un migrant qui a agressé au couteau des agents Tisséo, les autres auteurs toujours recherchés (MàJ)

03/05/22

Le jeune homme de 18 ans avait déjà été condamné l’été dernier pour des actes similaires sur des agents Tisséo. Mineur au moment des faits, il avait été condamné à six mois de prison ferme.

(…) France 3


(…)

Les agents leur demandent d’aller « jouer » ailleurs. La situation dégénère en un rien de temps. Les insultes pleuvent, les menaces de mort aussi. Un salarié de Tisséo est agressé physiquement. Le prévenu rapplique, certainement alerté par les jeunes à scooter. Il menace les agents avec un Opinel. Tout au long du procès, il va nier farouchement malgré l’évidence, suscitant l’exaspération des magistrats. La suite de la vidéo lui est plus favorable. Le jeune homme en retient un autre qui voulait frapper les contrôleurs à coups de machette ! Ce dernier a d’ailleurs fait mouche, en atteignant le dos d’un agent heureusement avec le manche.

L’auteur du coup de machette court toujours. La police fait tout pour le retrouver. Le prévenu n’a pas voulu le dénoncer. Le procureur requiert à son encontre 18 mois de prison ferme et précise bien qu’il va demander séance tenante à la préfecture son expulsion de l’Hexagone. Le jeune maghrébin perd alors son assurance et s’effondre désespéré à l’idée de retourner au Maroc. Il est finalement condamné à un an de prison ferme et est maintenu en détention avant son probable éloignement du territoire national.

La Dépêche

30/04/22

29/04/22

Des agents de Tisséo ont été pris à partie jeudi en fin d’après-midi à la station des Arènes, à Toulouse.  Leurs agresseurs maniaient couteau et machette !

Une équipe de Tisséo se préparait à réaliser un contrôle des usagers, à la station des Arènes à Toulouse quand une opératrice a demandé à des jeunes garçons qui réalisaient des roues arrière au milieu des usagers du tram et du métro d’arrêter leurs acrobaties.

Cette remarque qui a déplu aux conducteurs qui ont estimé que le personnel de Tisséo n’avait rien à leur dire. La suite ressemble à une bagarre de rues où après avoir été insultés et menacés, plusieurs agents ont reçu des coups. Certains auraient même été portés avec des armes blanches, machette (!) et couteau.

Une jeune femme de 18 ans, impliquée dans ces violences, a été interpellée sur place. Avec le signalement des individus qui avaient pris la fuite sur un deux-roues, les policiers de la brigade anticriminalité de la Rive gauche ont interpellé un deuxième suspect, âgé de 18 ans boulevard de La Ramée. Les mesures de garde à vue de ces deux personnes se poursuivent ce vendredi. Au moins un autre suspect est activement recherché par les enquêteurs du groupe d’appui judiciaire de la Rive gauche.

La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux