Fdesouche

Le groupe terroriste a également appelé ses partisans à reprendre leurs attaques en Europe en saisissant «l’occasion» du «combat entre croisés».

L’organisation djihadiste État islamique (EI) a promis dimanche de «venger» son précédent chef, mort en février, et appelé ses partisans à profiter de la guerre en Ukraine pour reprendre leurs attaques en Europe.

(…) «Nous annonçons, en nous appuyant sur Dieu, une campagne bénie pour se venger» de la mort du chef de l’EI, a déclaré Abou Omar al-Mouhajir, le porte-parole du groupe, dans un communiqué audio diffusé dimanche sur Telegram leur étant attribué. L’EI a également appelé ses partisans à reprendre leurs attaques en saisissant «l’occasion» du «combat entre croisés», en allusion à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le 17 mars dernier, dans un texte publié dans une de ses revues, l’organisation terroriste s’était déjà réjouie de cette «guerre entre croisés» qui serait une «punition» pour les pays de «chrétiens mécréants».

(…) Le Figaro

Merci à Adri


Fdesouche sur les réseaux sociaux