Fdesouche

La minuscule église orthodoxe Saint-Séraphin-de-Sarov, nichée dans un jardin bien caché de la rue Lecourbe à Paris (XVe), a disparu dans les flammes en milieu d’après-midi ce dimanche, ravagée en quelques minutes, heureusement sans faire de victimes.

Une cérémonie aurait dû s’y tenir ce dimanche après-midi. Sa structure en bois ne pouvait résister, ni son exceptionnelle collection d’icônes et peintures. Le sinistre ne s’est en revanche pas propagé à l’atelier voisin, ni à la bâtisse principale du lieu, une maison du XVIIIe siècle.

Depuis la fin de ce dimanche après-midi, les experts du laboratoire central de la police judiciaire tentent de déterminer l’origine de l’incendie, survenu peu après 16 heures. Les pompiers ont évacué trois personnes, des prêtres sains et saufs mais sous le choc. S’il est encore impossible de déterminer s’il s’agit d’un accident ou d’un acte malveillant, le contexte actuel de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et les précédents incidents visant la communauté russe dans la capitale, posent inévitablement question.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux