Fdesouche

Pour « Marianne », la sociologue Dominique Schnapper fait le bilan de l’action du Conseil des Sages de la laïcité qu’elle préside depuis 2018, et s’inquiète d’une « fracture générationnelle » autour de l’« héritage républicain ».

(…)

Certains disent que la gauche a abandonné la défense de la laïcité.

La gauche est profondément divisée entre les « identitaires » qui sont de plus en plus nombreux et les « républicains » laïques qui sont maintenant minoritaires. Mais il ne s’agit pas spécialement de la laïcité, une partie de la gauche a abandonné l’héritage républicain. Pour preuve, elle est prête à voter Mélenchon au nom du vote utile !

S’agit-il là aussi d’une question de fossé générationnel ?

Le fossé générationnel ne s’exprime pas seulement à l’occasion de la laïcité. La nouvelle génération ne croit plus aux valeurs de la démocratie représentative, ne voit plus de différence entre la démocratie et les régimes totalitaires. Certains ont parlé de « tyrannie » d’Emmanuel Macron ou de « dictature sanitaire »… Quand on a vécu la Seconde Guerre mondiale comme moi, c’est sidérant. Nous, les vieilles générations, sommes certainement responsables de ne pas avoir transmis aux suivantes le sens de l’héritage démocratique.

Marianne


Fdesouche sur les réseaux sociaux