Fdesouche
Louise El Yafi : "La rébellion pour les jeunes, ce n’est plus la gauche mais Zemmour ou Le Pen"

L’animatrice de la chaîne Youtube Jezebel.tv publie une « Lettre à ma génération » dans laquelle elle dénonce la montée des extrêmes et s’inquiète de la disparition d’« un récit républicain mobilisateur ».

« Parfois cynique », « déprimée par tous ses comptes virtuels », « de moins en moins capable de rire de tout ou de jouir d’un rien », « tentée, de plus en plus souvent, de tout mettre sur le dos de l’immigration » : dans sa Lettre à ma génération – La jeunesse face aux extrêmes*, Louise El Yafi s’inquiète de l’état d’esprit de la jeunesse. Et fustige la montée des extrêmes, de droite comme de gauche. L’élève-avocate, animatrice de la chaîne Youtube Jezebel.tv milite pour le retour d’« un récit républicain mobilisateur ». Entretien.

(…)

Vous écrivez « les jeunes de ma génération ont vieilli trop tôt, trop vite ». Vous n’êtes pas tendre. Que voulez-vous dire par là ?

J’aime bien dire que nous sommes une génération d’assureurs ! Nous avons très peur de prendre des risques. Nous avons grandi dans une société libre mais plus individualiste qu’avant. Nous sommes tournés vers un petit confort et nous sommes assez peureux. Nous avons très peur de rire de tout ou de ce qu’on doit manger ou boire. Nous allons vérifier 1 000 commentaires sur Amazon avant d’acheter quelque chose. Et nous sommes beaucoup plus conservateurs que nos parents.

Comment cela se traduit ?

Dans les intentions de vote, la jeunesse se droitise beaucoup. Pour écrire ce livre, j’ai interrogé pas mal de jeunes, notamment d’extrême droite. Ils votent par rébellion. Aujourd’hui la rébellion ce n’est plus la gauche mais aller voter Zemmour ou Le Pen.

www.marianne.net


Fdesouche sur les réseaux sociaux