Fdesouche

Un contrôle d’identité s’est terminé par une violente agression ce mercredi soir à Valenton (Val-de-Marne). Deux policiers ont été sérieusement blessés et se sont vus attribuer pas moins de 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT). Une fonctionnaire a notamment été rouée de coups de pied alors qu’elle était tombée au sol.

(…) “Ici vous êtes rien !”, aurait-il notamment lancé aux fonctionnaires. Ces derniers décident de le conduire au commissariat pour procéder à une vérification d’identité, et ainsi s’assurer qu’il ne fait pas l’objet d’une fiche de recherche par exemple. “C’est une mesure classique”, rappelle un officier de police judiciaire.

Plusieurs autres membres du groupe profitent de la situation pour frapper la policière tombée au sol. “Elle a reçu de nombreux coups de pied, notamment au visage”, souligne cette même source. Son collègue reçoit des coups en intervenant. “On va la baiser, tapez fort !”, aurait hurlé l’un des agresseurs. L’un d’entre eux, âgé de 19 ans, est alors difficilement interpellé. Il se rebelle et tente de s’enfuir. Les policiers le menottent et l’installent dans la voiture, puis partent rejoindre leurs collègues qui ont arrêté le premier agresseur en fuite, quelques centaines de mètres plus loin.

(…) Actu 17


Au moins 3 personnes ont été interpellées mercredi à Valenton (Val-de-Marne) lors d’un contrôle d’identité qui a dégénéré, a appris CNEWS ce jeudi 24 mars. Elles sont notamment accusées d’avoir blessé deux policiers.

Selon nos informations, tout a commencé lorsque des policiers procédaient à un contrôle d’identité ce mercredi à Valenton (94) sur une dizaine de personnes et que l’une d’entre elles a dû être conduite au poste pour y réaliser une vérification d’identité.

Rassemblées en nombre autour des policiers, les autres s’y sont opposées et l’un d’entre elles a fait chuter au sol une policière, avant de lui mettre des coups de pieds à la tête, aidé de deux autres individus. Ces 3 personnes ont été immédiatement interpellées.

Les fonctionnaires de police ont alors été la cible de jets de pierres. Deux d’entre eux, dont la policière mise à terre, ont été blessés, conduisant à dix jours d’ITT.

CNews


Fdesouche sur les réseaux sociaux