Fdesouche

Belgique – Une peine de prison de 6 ans. C’est ce que le procureur général d’Anvers exige contre Ramesz H. La raison ? En 2017, l’Afghan a violé une jeune fille de 16 ans de Rijkevorsel. L’homme avait le même âge au moment des faits. Un changement de décret au Parlement flamand était nécessaire pour le juger comme un adulte.

(…) La victime X. et l’auteur Ramesz H. ne sont plus les mineurs qu’ils étaient au moment des faits, qui remontent au 2 avril 2017. (…)

(…) Ramesz H. a insisté pour avoir des rapports sexuels, ce que la jeune fille a refusé à plusieurs reprises. Mais quand elle a voulu s’enfuir, la porte d’entrée s’est avérée être verrouillée. Ramesz H. a arraché les vêtements de la jeune fille et l’a violée. Puis il est parti et a laissé X. avec son ami de 19 ans. Ce dernier a violé X. à son tour. En rentrant chez elle, la jeune fille a informé la police. La même nuit, elle a été soumise à un examen médical.

“Ce n’est que pendant son emprisonnement que Ramesz a appris à respecter les femmes”

(…) Mardi après-midi, le procès a finalement eu lieu. L’avocat Brecht Horsten a décrit le long chemin que son client Ramesz H. a parcouru depuis les faits. Le garçon était arrivé en Belgique à l’âge de quinze ans en provenance d’Afghanistan, où il avait été élevé par des parents stricts. Il n’avait jamais eu de contact avec les filles, et encore moins d’éducation sexuelle. L’avocat Brecht Horsten : “Tout à coup, à Anvers, il est exposé à notre société occidentale avec l’alcool, la drogue et les filles. Mon client n’avait aucune idée de la façon de gérer cela. Ce n’est que pendant son incarcération à De Hutten qu’il a appris à respecter les femmes.”

(…) Maître Christian Clément, qui assiste la victime X. et ses parents, a mis en garde les juges sur le menteur convaincant qu’est en réalité Ramesz H.

HLN.be

(Merci à Adri)


Fdesouche sur les réseaux sociaux