Fdesouche

La proportion d’étrangers soupçonnés d’infractions sexuelles a considérablement augmenté ces dernières années. Il est passé de 35% à 42,44% pour les viols entre 2000 et 2020, selon le gouvernement fédéral en réponse à une question du groupe parlementaire de l’AfD. Les auteurs présumés sont majoritairement des Turcs, des Afghans et des Syriens.

(…) Pour les cas d’agression sexuelle, les statistiques montrent également une augmentation : 35% de suspects non-allemands en 2000, 50 % en 2020. Les ressortissants turcs constituaient le principal groupe de suspects, suivis des Afghans et des Syriens.

Le coprésident de l’AfD, Stephan Brandner, a commenté ces chiffres : “La proportion de suspects non allemands dans des crimes à caractère sexuel, comme le viol, est stupéfiante. Beaucoup de souffrances auraient pu être épargnées, aux femmes en particulier, si les frontières n’avaient pas été ouvertes à tous”.

(…) Junge Freiheit

(Merci à Adri)


Fdesouche sur les réseaux sociaux