Fdesouche

Alors qu’il rentrait chez lui, dans le quartier de la Guillotière, fin janvier, Lilian a été violemment agressé par un homme qui lui a volé son téléphone. C’est seulement récemment qu’il a osé parler de cette attaque et partagé son témoignage avec La Guillotière en Colère pour « montrer que les risques sont bien réels ». Il raconte son histoire au Progrès.

[…] un homme lui demande l’heure. Lilian se méfie, il a un certain pressentiment. Il a entendu parler d’une recrudescence des vols de téléphones portables et lui répond, « je ne sais pas ».

Rapidement, l’individu le plaque contre un mur et le menace avec un couteau. Lilian se défend, tente d’arracher l’arme de l’agresseur. Face à cette résistance, ce dernier lâche l’affaire. Lilian se précipite alors rue Mazenod, déterminé à rentrer chez lui au plus vite.

Sous le choc et dans la précipitation, il met du temps à entrer le digicode et à ouvrir la porte. Il voit derrière lui l’homme qui revient à la charge. Il se fait rattraper dans le hall d’entrée. L’homme lui place le couteau sous sa gorge, son thorax. Impuissant, Lilian se laisse faire, il se fait fouiller les poches. L’homme lui vole son téléphone et s’en va.

En rentrant chez lui, Lilian s’aperçoit que sa chemise est remplie de sang. Il ne ressent pas encore la douleur mais son bras est entaillé […]

« Avec la pauvreté, les gens tombent dans la drogue et l’alcool. Cette détresse c’est triste. Si on la laisse s’installer ça peut mener à des problèmes. Les personnes agressées sont les premières victimes mais les agresseurs font aussi ça pour survivre ». […]

« Je souhaite alerter sur la situation, montrer que les risques sont bien réels. Ma sœur m’a dit que pour les femmes les agressions et les problèmes sont réguliers. Ça ouvre aussi le débat sur ces questions ».

Après son témoignage, il a reçu plusieurs demandes d’interview et en a refusé quelques-unes. « Je ne veux pas de récupération politique. Ce n’est pas comme ça qu’on avance, que la situation du quartier va changer » […]

Le Progrès

Lien vers les article Fdesouche sur La Guilliotière


Fdesouche sur les réseaux sociaux