Fdesouche

Que s’est-il passé à Reims dans la nuit de samedi à dimanche ? Deux enquêtes pour « viol » ont été ouvertes par le parquet après les plaintes distinctes de deux jeunes femmes qui ont chacune dénoncé de graves actes sexuels perpétrés à leur encontre. S’il n’existe « aucun lien entre les deux affaires », précise le procureur de Reims Matthieu Bourrette, elles ont en commun de concerner deux personnes qui venaient de sortir d’une discothèque en centre-ville, mais à des moments différents, l’une et l’autre sans se connaître ni se rencontrer.

La première victime a été découverte dimanche en fin de nuit, hagarde, dans le secteur de la place d’Erlon, non loin du commissariat. « Elle parle d’une fellation forcée dans la rue », indique le procureur. « L’autre enquête a été ouverte suite au passage au CHU d’une dame déclarant avoir été agressée par une pluralité d’individus. » Là aussi, les agissements dénoncés répondent à la qualification juridique d’un viol.

(…) L’Union

(Merci à Adri)


Fdesouche sur les réseaux sociaux