Fdesouche

Le “héros de la nuit de terreur de Vienne” et auteur du livre “Nous ne sommes pas comme ça”, le Palestinien Osama Abu El Hosna, était encore honoré de médailles par la ville de Vienne il y a un an. On voulait même accélérer la procédure d’obtention de la citoyenneté. Aujourd’hui, il est lui-même ciblé par l’enquête officielle sur le terrorisme “Opération Louxor”.

Il s’est fait connaître comme le “héros de la nuit de terreur de Vienne” alors qu’il s’était précipité au secours d’un policier blessé, abattu par l’islamiste kosovar Kujtim F. lors d’une fusillade sur la place Schwedenplatz. De nombreuses apparitions à la télévision et un livre au titre impressionnant “Nous ne sommes pas comme ça” sur le racisme et l'”islamophobie” dont fait preuve la population autrichienne à son égard et à celui de sa famille ont suivi. Aujourd’hui, Osama El Hosna, 24 ans, est lui-même la cible des autorités autrichiennes.

El Hosna travaillerait pour une organisation qui transmettait une partie des dons qu’elle recevait à l’organisation terroriste islamiste Hamas. Son implication serait également prouvable par des photos. Son avocate est la fille d’immigrés palestiniens et ancienne politicienne du parti social-démocrate, Muna Duzdar. Elle est outrée par ces accusations et les considère comme racistes. “S’il avait travaillé pour Caritas, cela ne serait probablement pas arrivé. Mais dans une association où seuls des Arabes travaillent, vous êtes immédiatement suspecté de terrorisme.”

Exxpress

(Merci à Fred)


Fdesouche sur les réseaux sociaux