Fdesouche

Nicolas Bay : “Si on veut éradiquer l’islamisme de Trappes ou de Roubaix, on ne pourra pas se contenter de demi-mesures. Il y a une attente de grande fermeté” (MàJ)

17/02/2022


16/02/22

LE FIGARO. – Vous avez exprimé des doutes sur la candidature de Marine Le Pen, ces dernières semaines. Où en êtes-vous de votre réflexion?

Nicolas BAY. – J’ai décidé de m’engager pleinement aux côtés d’Éric Zemmour dans la campagne présidentielle car je crois profondément dans sa candidature, son projet et sa stratégie. Il y a plusieurs semaines, j’avais dit en effet qu’il ne me semblait pas souhaitable de le traiter comme un ennemi, en s’alignant sur les arguments de la gauche pour l’attaquer. Nous avons suffisamment subi dans le passé et encore aujourd’hui cette malhonnêteté intellectuelle pour ne pas l’utiliser à notre tour. Les doutes que j’exprimais aussi sur mon soutien à Marine Le Pen ont été perçus comme une ambiguïté: c’était au fond un excès de sincérité. La malhonnêteté aurait consisté à défendre (…)

Le Figaro


Le divorce s’envenime. Accusé d’espionnage par le Rassemblement national, au sein duquel il occupait encore jusqu’à ce mardi le poste de porte-parole de la candidature de Marine Le Pen à la présidentielle, l’eurodéputé Nicolas Bay annonce ce mercredi à BFMTV qu’il va porter plainte pour diffamation.

(…) BFM TV


15/02/22

https://twitter.com/csapin/status/1493665849797922819?s=21

INFO BFMTV – Accusé d’avoir transmis des informations au camp Zemmour, Nicolas Bay est suspendu de ses fonctions au sein du RN.

Le Rassemblement national a décidé de retirer au député européen Nicolas Bay son titre de porte parole de campagne et le suspend de ses fonctions au sein du parti, a-t-on appris ce mardi.

Selon nos informations, la direction du Rassemblement national l’accuse d’avoir transmis des infos confidentielles au camp d’Éric Zemmour. Le RN prend cette décision quatre jours avant la venue du candidat de Reconquête en Normandie sur les terres de Nicolas Bay, où il pourrait alors rallier le candidat d’extrême droite.

Un message envoyé aux cadres du parti, que BFMTV a pu consulter, indique: “Nous avons eu confirmation que Nicolas Bay, profitant de sa présence dans les plus hautes instances de la campagne, transmet depuis des mois des éléments stratégiques et confidentiels à notre concurrent direct Éric Zemmour. Ceci a permis à plusieurs reprises le parasitage des événements de la campagne”.

www.bfmtv.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux