Fdesouche

Deux lycéens messins font une pause sur les marches de l’Arsenal avec leurs skateboards, ce 9 février en fin d’après-midi. Le calme est troublé par l’arrivée de deux préadolescents qui, au prétexte d’un mauvais regard, vont au contact. L’histoire se poursuit par le renfort d’une quinzaine d’agresseurs.

Ils ont 16 ans, sont copains et lycéens à Metz et ne demandent qu’à faire une pause sur les marches de l’Arsenal avec leurs skateboards, ce 9 février. Il est 18 h 45 quand tout commence à basculer avec l’arrivée de deux préadolescents que les skateurs décrivent comme étant âgés de 12 ou 13 ans.

Ils sont surtout surpris par leur aplomb et leur agressivité prétendument déclenchée par “un regard de travers”. Les assaillants mettent une pression physique, les victimes les repoussent. Les choses auraient pu en rester là après le départ des préados. Seulement, ils reviennent quelques minutes plus tard accompagnés d’une petite troupe d’une quinzaine d’individus qui font pleuvoir les coups.

La scène est vue par plusieurs témoins parmi lesquels la femme d’un jeune couple qui tente de s’interposer. Elle est à son tour menacée, mais appelle la police. Un équipage de la BAC arrive rapidement et les agresseurs s’envolent mettant fin à la séquence où l’un des deux préados a tout de même bloqué la victime la plus atteinte et lui a posé une lame de couteau sur la gorge. Elle a été transportée aux urgences de Mercy par les pompiers qui ont soigné son ami sur place. À l’hôpital, les médecins ont constaté un traumatisme crânien, des hématomes et contusion et suturé une lèvre de quatre points. La famille a déposé plainte.

Républicain Lorrain

(Merci à LBJ)


Fdesouche sur les réseaux sociaux