Fdesouche

Jugé par la cour d’assises de la Gironde pour séquestration, viol et menaces de mort en récidive, Simbo Sackho, 35 ans, sera fixé sur son sort judiciaire mercredi 9 février

Le huis clos est de droit devant la cour d’assises pour les victimes de viol. Ce lundi 7 février, alors que s’ouvrait le procès de Simbo Sackho pour « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire suivi d’une libération avant le 7e jour, viol, et récidive de menace de mort matérialisée par écrit, image ou autre objet », il a été demandé et obtenu par la partie civile, épaulée par Me Christian Dubarry.

(…) Les faits dénoncés datent de la nuit du 9 au 10 mars 2019 et se situent à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), dans l’appartement de la partie civile. Celle-ci assure que vers 3 heures du matin, un inconnu a surgi chez elle, l’a maintenue dans son domicile et lui a imposé des actes à caractère sexuel.

(…) Sud Ouest

(Merci à Tara King)


Fdesouche sur les réseaux sociaux