Fdesouche
L’hypothèse d’un vote caché Zemmour taraude LR

(…) Exaspération. Dans l’équipe de campagne de Valérie Pécresse, Eric Ciotti ou Damien Abad, le patron des députés LR, font partie de ceux qui pensent que le score d’Eric Zemmour est minoré. Xavier Bertrand est plutôt sur cette ligne, mais il juge que c’est moins vrai depuis ses propos sur l’accueil des enfants handicapés à l’école. A droite, Nicolas Sarkozy fait partie de ceux qui considèrent que le héraut de Reconquête! est sous-côté. Il avait déjà cette lecture cet automne. D’une manière générale, l’ex-chef de l’Etat pense que l’on sous-estime beaucoup trop l’exaspération de la société française à l’orée de cette élection présidentielle.

Y a-t-il un vote caché Zemmour ? Mardi, une dizaine de députés LR en a discuté lors de la réunion de bureau de leur groupe. Plusieurs d’entre eux le pressentent en effet. Ils trouvent que, dans leur écosystème, le défenseur de l’union des droites parvient à séduire un nombre non négligeable de CSP+, de quadras diplômés, une frange importante de la bourgeoisie catholique et de la communauté juive. « Ses idées sur l’identité et la souveraineté leur plaisent, relève une députée LR. Sur le terrain, on nous parle plus d’Eric Zemmour que de Marine Le Pen. » «Valérie Pécresse ne parle pas aux territoires ruraux et populaires comme le mien », dit un de ses collègues. Tous les signaux sont observés, des salles combles des meetings du polémiste aux fortes audiences de ses émissions. Au siège des Républicains, on note que les courriers d’adhérents appelant les dirigeants du parti à davantage prendre en considération ce que dit Eric Zemmour n’ont jamais cessé depuis l’automne. Certains ont aussi entendu dire que chez LREM, les spécialistes de l’opinion partageaient cette analyse.

www.lopinion.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux