Fdesouche

Entre 20 et 30 membres de l’association Solmiré ont occupé le hall du Conseil départemental du Doubs à Besançon, ce jeudi 27 janvier. Ils protestent contre l’absence de prise en charge de deux mineurs isolés de Côte d’Ivoire et du Mali.

20 à 30 membres de l’association Solmiré sont entrés dans le hall du Conseil départemental du Doubs, ce 27 janvier. Depuis 16 heures, ils réclament la prise en charge de deux mineurs isolés. Ces jeunes se sont présentés la semaine dernière auprès des services départementaux de la protection de l’Enfance. Leur prise en charge a été refusée au motif que “les mineurs avaient déjà déposé une demande dans un autre département et que cela ne relève donc pas du ressort du département du Doubs“, d’après l’association.

Une prise en charge refusée

“On a décidé d’occuper ce lieu pour dénoncer les pratiques illégales du département sur les mineurs étrangers. Ces deux jeunes n’ont pas pu être évalués par le département alors qu’ils en ont le droit“, s’indigne Adeline, membre de l’association Solmiré.

Si on repère avec leurs empreintes que des mineurs ont été évalués dans un autre département, on les remet à la rue et ça c’est une pratique illégale. Ils devraient pouvoir être évalués par le département du Doubs, avec une obligation de mise à l’abri durant cinq jours“, ajoute la militante associative. Elle dénonce le fait que ces deux jeunes arrivés à Besançon, il y a plus d’une semaine, se retrouvent mis à la rue. 

(…) France 3


Fdesouche sur les réseaux sociaux